Pour assurer son investissement locatif, des petites règles sont à suivre. Elles peuvent économiser sur le temps, pour les prospections, et sur l’argent, pour la demande de prêt. La meilleure façon de réussir son projet est d’avoir une vision claire avant de décider.

Investir dans le locatif à Liège

Poser les bonnes questions

Savoir si investir dans l’immobilier peut être rentable, c’est se demander d’abord pourquoi les gens y investissent. Pour les particuliers, c’est souvent pour laisser un bien à leur descendance. Voire au-delà, si l’immeuble a été loué. Ainsi, après des années, les enfants du propriétaire disposeront d’un bien immeuble et aussi d’un pécule financier cumulé sur les loyers. D’autre part, ce type d’investissement permet de s’assurer une bonne retraite. Et enfin, l’investissement dans l’immobilier permet de réduire les impôts.

Avant de se lancer dans cette grande aventure de devenir propriétaire, il faut considérer ses finances. Sauf si l’investisseur est un milliardaire et peut acheter des maisons avec ses propres moyens. Pour les simples particuliers, le recours au prêt bancaire est l’unique option. Dès lors, plusieurs précautions sont à prendre avant de faire la demande de crédit. L’investisseur doit d’abord s’assurer de ses revenus. L’important est de savoir, surtout pour l’établissement financier, les capacités de remboursement du demandeur.

Les pistes de prospection

L’étape suivante consiste à trouver le bien immobilier à acheter. Il y deux types de biens : le terrain constructible et l’immeuble. Pour ce dernier point, cela peut être une maison, un local, un bureau, un commerce… Les recherches peuvent se faire sur Internet, les journaux et grâce au bouche-à-oreille. Le choix doit se baser sur quelques points essentiels. La situation géographique est importante, puisque les commodités et les accessibilités en dépendent. Le voisinage peut aussi influencer surtout pour les familles avec enfant.

Pour trouver la meilleure offre de crédit, il faut passer par les simulateurs de prêt. Ils sont nombreux sur Internet. Avoir recours à ses assistants en ligne permet aussi de ne pas engager des professionnels comme les courtiers. En quelques minutes, le demandeur de crédit peut trouver plusieurs offres alléchantes. A lui ensuite de faire les comparaisons pour qu’il puisse bénéficier du meilleur taux et des meilleures échéances. Les banques sur Internet sont aussi des options à ne pas négliger s’il faut jouer contre le temps pour acquérir le bien.

Les pièges à éviter

Afin de détecter les pièges dans l’investissement immobilier il faut être prudent. Les offres de crédit ou d’assurance qui mettent en avant des taux très concurrentiels sont souvent des pièges. A côté d’un taux relativement bas se trouvent des frais faramineux. Lors de la prospection, seulement se fier à des images sur les annonces n’est pas conseillé. Une visite sur terrain, voire plusieurs visites, sont nécessaires pour évaluer le bien. Parfois, cela permet de marchander. Les annonces qui stipulent que le bien en vente bénéficie d’exonération nécessitent une vérification minutieuse.

La phase de lancement

Ces étapes sont les bases d’un bon investissement immobilier pour devenir un bon investisseur locatif à Liège. Il faut avoir en tête que c’est un travail qui dure des années, puisqu’en cas de location il faut trouver des locataires. Voilà pourquoi, ces étapes ne sont que des étapes préparatifs.

Anais Moreau
Journaliste sur Immobilier Libourne